Mis en avant

Comment vivre sa spiritualité au quotidien?

Vous pensez que ce sont les efforts qui font l’exploit. Nous dirions que c’est la simplicité.

Lorsque vous êtes dans l’effort, votre mental cherche une vérité en consultant les oracles, en consultant un avis extérieur, en redoublant de force pour se plier à une façon de faire qu’un tel a testée et qui fonctionne. Si si, puisqu’on vous le dit!

Au fond, vous cherchez la méthode miracle, celle qui d’un coup de baguette magique, à la Harry Potter, règlera la situation.

Vivre pleinement sa spiritualité au quotidien, c’est incarner son être profond jour après jour, minute après minute, seconde après seconde; c’est s’accorder, si besoin, des pauses pour se recentrer quand le doute surgit.

Vous avez oublié – et cette période le met en exergue- vous avez oublié la simplicité de la vie. C’est lorsque vous cesserez d’être en quête du bonheur que vous le trouverez. C’est lorsque vous accepterez vos failles qu’elles seront dissoutes pour ne plus vous nuire au quotidien.

Agir avec foi et sans réserve. Agir pour un bien-être entre soi et soi, entre soi et l’autre.

Combien de fois nous voyons des gens qui s’offrent du bon temps par opposition au mauvais temps (?!), celui du labeur et du travail! Combien de fois nous voyons des lumières qui s’éteignent par peur de déplaire ou décevoir.

N’avez-vous jamais songé à l’impact d’un effort sur votre corps et tout votre être? Nous allons vous faire percevoir cela: Imaginez une goutte d’eau qui tombe sur une colline. Cette goutte d’eau se disperse en milliers d’autres petites gouttelettes. Une fois descendues, elles s’écoulent et viennent imbiber la terre nourricière pour aider à former la graine qui poussera et donnera vie à une plante.

Vous êtes cette graine, vous êtes cette goutte d’eau, ces gouttelettes et vous êtes aussi la plante qui grandira pour mieux mourir et refaire de la terre. Ce que nous voulons vous expliquer par là, c’est que vous êtes tout cela à la fois. Vous l’oubliez car vous portez votre regard sur un seul des éléments: vous voyez la goutte d’eau et vous vous sentez triste de la voir s’éparpiller; vous regardez les milliers de gouttelettes et vous êtes en colère de les voir disparaître; vous focalisez votre attention sur la graine, ce qui vous met en joie jusqu’à ce que la plante meure, qui vous attriste de nouveau.

En fait, tous ces points de vue n’en forment qu’un.

La Force de l’Aigle est son acuité visuelle; il peut à la fois voir de très loin et avoir une vision d’ensemble, comme se focaliser sur un minuscule détail. Alors, soyez comme l’Aigle: prenez votre envol et admirez toutes vos facettes, toutes ces parts de vous.

Vivre pleinement sa spiritualité, c’est accepter son être tout entier; c’est regarder avec bienveillance tout ce qui nous constitue. C’est adopter le regard de l’Aigle et reconnaître son être véritable.

Am’SoZen, soyez vous-m’aime

Mis en avant

Vos avis comptent…

Sylvie M, le 29 janvier 2021

Bonjour Sonia. Je pense souvent à vous et au combien vous m’avez fait du bien. J’ai hâte d’être en octobre pour le plaisir de prendre rdv avec vous. Depuis notre rencontre en octobre dernier, j’ai réussi à dire les choses à mon mari; ça a été difficile mais aujourd’hui nous sommes plus proches. J’arrive plus facilement à prendre du recul et à me détacher de la charge émotionnelle. Tous les matins en semaine, j’arrive à faire mon yoga, parfois le week-end aussi. Et je change doucement mon alimentation. Je suis plus à l’écoute de mon corps et je ressens beaucoup moins d’attrait pour certains aliments. Encore merci et beaucoup de bonnes et belles choses pour vous.

——————————————————————————————

Marie-Noëlle Marchand, le mercredi 30 décembre 2020

Coucou Sonia. Je te donne de mes nouvelles. Très fatiguée hier soir. Réveillée de bonne heure par un mal de tête, un peu courbaturée et dans la matinée, impeccable. Je te remercie du fond du cœur avec un gros bisous. (consultation pour une douleur à l’épaule)

——————————————————————————————

Nicolas Nathalie 1er décembre 2020

Sonia.
Commencez par quoi, juste merci,
Merci pour le travail que vous faite, merci d’avoir su accompagner mon fils, et de lui avoir fais reprendre confiance en lui , il se sent beaucoup mieux, vous êtes si douce et compréhensible.
Un grand merci

——————————————————————————————–

Christelle Tricaud recommande Am’SoZen. 4 octobre 2020

Je vous recommande Sonia 100% pour son professionnalisme ,sa gentillesse et ses dons …elle me permet de faire un travail sur moi et d’améliorer mon estime et ma confiance en moi.. 👍🙏❤

———————————————————————————————-

Maëlle Cousseau recommande Am’SoZen. 5 octobre 2020

Que dire…
Une douceur et une écoute formidable, des mains talentueuses. Un don certain pour accompagner à se sentir bien!
J ai commencé, ma fille a suivi et on ne va pas s arrêter là !
N hésitez plus, aller voir sonia!!!!

———————————————————————————————-

Céline Brillet le 24/11/2020

Genial ce retour et tu le mérite Sonia tu es une superbe personne qui fait de magnifique chose 🙏🙏 tout le monde devrait te connaître 🤩

———————————————————————————————–

Karo Line recommande Am’SoZen. le 24/11/2020

Sonia !
Que dire de vous ? Que dire du travail que vous avez effectué pour accompagner notre petit garçon de 6 ans en mal avec la lecture et le manque de pédagogie qui a suivi sa rentrée scolaire en ce1 . Parce qu’il y a un programme, que l’état psychologique d’un enfant n’est pas prioritaire et que les parents sont toujours mis en première ligne pour prendre des décisions concernant nos petites têtes blondes malgré le manque de connaissances et de repères que l’on peut avoir face à la situation.
Un enfant de 6 ans , en ce1 doit savoir lire !!
Sinon c’est retour au CP car il ne progressera jamais assez pour rattraper le niveau du ce1 et ça peut importe son parcours qui est le cadet de leurs soucis .
Démunie ! c’est l’état dans lequel j’étais avant de vous contacter .
Angoissée et dépassée par leurs mots tellement durs face à un petit garçon de 6 ans mais également face à nous ses parents .

Et vous êtes venue allumer la lumière, nous redonner de la force , pour croire en nous et en nos convictions . Mais surtout, vous avez vu un enfant qui ne savait pas lire un mot fin septembre et qui en 3-4 séances avec vous, arrive à lire des mots , des phrases et aujourd’hui des livres entiers adaptés à son âge…
Sans parler de la confiance en lui que vous avez su lui redonner et de notre bien-être à nous, aujourd’hui soulagés et voyant les choses de façon positives .
Ethan est heureux de vous voir à chaque séance et il en sort plus fort à chaque fois.
Alors MERCI !Un grand MERCI !!

Et si jamais…

Et si jamais je passais le cap; et si jamais ça fonctionnait; et si jamais c’était aussi simple…

N’avez-vous jamais eu peur de faire le grand saut? Quelles sont vos résistances? D’où vient cette peur qui vous freine? Pourquoi certains parviennent à dépasser leurs peurs et pas d’autres? N’auriez-vous pas vous aussi envie de changer quelque chose dans votre vie? Qu’est-ce qui vous en empêche?

Certains vont dire les enfants, la famille, l’argent, le crédit maison, j’attends le bon moment; quand ce sera le bon moment, je saurai; quand je serai plus stable, je le ferai; quand les enfants seront plus grands, ce sera plus simple; j’attends un signe qui me prouve que c’est le bon moment; je vais aller voir un tel pour être sûre que je ne fais pas n’importe quoi…

Et si jamais, vous changiez votre regard sur votre vie; et si jamais le changement était déjà là; et si jamais ce n’était pas de faire quelque chose qui change votre vie mais de changer de regard sur la situation qui détermine votre bien-être; et si jamais vous deveniez créateur de votre vie, pas dans le faire, mais dans l’être: être cette personne que vous cherchez à devenir.

Pourquoi est-il parfois si difficile d’incarner le changement que l’on aimerait voir autour de nous? Peut-être parce que le changement vient de l’intérieur, de notre regard sur nous-mêmes! Pourquoi attendre que l’extérieur nous change? Pourquoi ne pas oser se regarder nous-mêmes et oser s’aimer tel que nous sommes?

Qu’est-ce qui nous pousse à nous maltraiter de la sorte? A nous juger, à nous culpabiliser de ne pas bien faire? Que veut dire « bien » faire?

En consultation, j’ai régulièrement des patients qui ne voient pas l’étincelle de vie et de joie qui réside au fond d’eux. Et pourtant, elle est bel et bien là: elle n’attend que votre assentiment, que votre écoute pour jaillir.

Et si jamais vous passiez le pas vers vous-même? Et si jamais vous deveniez créateur de votre vie?

Je vous aime tel que vous êtes. Ne changez rien, vous avez déjà tout.

Sonia

Se régénérer après des chutes d’énergie

Il vous arrive parfois de vous retrouver confronter à des événements qui vous blessent et vous mettent plus bas que terre. Vous avez parfois l’impression que vous ne parviendrez plus à vous relever car tout s’écroule autour de vous. Vous luttez jour après jour pour ne pas chuter vers des abysses qui vous semblent des plus profondes.

Ce que l’on vit en ce moment est un cadeau du ciel car si vous vous retrouvez dans ce genre de situations, avec ce genre de sensations, c’est que vous êtes capable de vous en sortir. Alors comment s’en sortir me direz-vous? Eh bien, c’est assez simple mais pas forcément facile…vous voyez la nuance?

Lorsque vous êtes nés, vous aviez la capacité de passer au-dessus de toutes les frustrations que la vie vous soumettait. Alors pourquoi n’y arrivez-vous désormais plus? Certains me diraient que les tracas d’un bébé ne sont pas les mêmes que ceux d’un adulte! En êtes-vous si sûrs? A quel moment vous êtes-vous égarés de vous-même?

La seule manière qu’il y ait de remonter ses énergies face à des événements frustrants et énergivores, c’est de vous faire plaisir à l’instant T, de revenir à vous-mêmes et pue importent les qu’en-dira-t-on, c’est regarder à l’intérieur de soi pour son bien, car tant que l’on n’est pas bien soi-même, on ne peut pas être bien avec les autres.

Ce que je vous invite à faire lorsque vous vous sentez confrontés à une situation qu vous agresse, c’est de revenir à votre corps, à votre souffle, de prendre plusieurs profondes inspirations. Une autre astuce, c’est de vous regarder du ciel. Vous vous imaginez au-dessus de votre corps, comme si vous ne viviez pas cette frustration et vous envoyez de l’Amour, de la chaleur, à cet être que vous voyez en peine. Pour ma part, cela fonctionne plutôt bien. On parle alors de regarder le personnage et le rôle que l’on est en train de jouer.

Car la vie est une pièce de théâtre dans lequel nous sommes soit acteurs, soit figurants. Nous avons le choix de changer de rôle, et même de ne plus faire partie de cette pièce.

Retrouvez le goût de la vie, retrouvez la vie en vous, entourez d’ondes positives, vivez pleinement sans peur du lendemain car de chaque rencontre, de chaque événement, de chaque prise de décision peuvent découler de belles surprises!

Lâchons sur le résultat et apprécions le voyage.

Je vous aime.

Sonia

Canalisation du 19 novembre 2020

image CŒUR DE LUMIERE

Chers tous, Peuple de le Terre,

L’heure est venue de revenir à soi car c’est à travers soi que nous vaincrons le Mal.Éteignez l’écran de douleurs qui est projeté quotidiennement. Acceptez de vous laisser guider simplement par vos choix. Vos douleurs sont aussi parfois nécessaires pour prendre conscience du monde que vous avez créé.Il est grand temps d’être votre priorité. Vous seuls savez ce qui est bon pour vous.Ouvrez vos écoutilles. Respirez la joie. Profitez des belles choses du quotidien. Profitez d’un sourire, d’une caresse. Ne partagez pas la peur de l’autre. C’est bien au-delà que tout s’opère.Les astres seront bientôt à la disposition de chacun d’entre vous. Les alignements à venir permettront d’apprécier la Lumière et de découvrir l’Ombre au grand jour.Prenez garde aux transmissions d’informations erronées. Seules celles qui vous mettent en joie sont à préserver. Chassez les peurs du lendemain. Ignorez le regard de l’autre car seul votre regard compte.Acceptez d’être tout simplement et accordez-vous du temps pour vous et vos proches. Ne succombez pas à la terreur dans vos foyers.L’essence même de l’humain est d’être en contact. Restez en contact avec votre humanité.N’oubliez pas que vous êtes tous des lumières. Unissez-vous. Écoutez-vous/nous pour le bien-être de l’Humanité. SANANDA